Une manifestation à vélo est organisée et soutenue le 26 mai, par diverses associations dont le collectif du Grenelle des Transports et de la Qualité de l’air.

Dans un contexte de préservation de notre environnement préconisée par la Loi de la Transition Energétique, le développement des modes de transport doux et non polluants est essentiel. Cependant pour que le « report modal » sur le vélo puisse se faire au mieux, il est important de développer des voies cyclables sécurisées en site propre,  ainsi que des parkings vélos sûrs. Pour le moment 432M€ d’investissements routiers sont prévus sur le Grand Annecy et le développement des voies cyclables reste très modeste.

Quand est-ce que les discontinuités dangereuses des pistes seront enfin prises en compte dans les aménagements urbains ?

Le Plan de Déplacement Urbain, qui va être voté par le grand Annecy avant l’été, reste très flou sur ce sujet.

Bénédicte SERRATE