L’Ancilevien – Mai 2015

Ne prenez pas les vessies pour des lanternes ! La vessie, c’est la maquette. La lanterne ? L’enquête pour la déclaration d’utilité publique. Tel Kaa dans le livre de la jungle, Maire et Président d’Agglo nous chantent les louanges de ce remède à tous nos maux. Un palais érigé sur la presqu’île ? Et la manne nous est promise. Ou l’économie vue comme une incantation païenne…

Avec d’habiles et onéreux conseillers de communication, un enfumage nimbe de brouillard une réalité inquiétante. De 6 millions de fonds publics prévus en 2006, avec de putatifs fonds privés en sus, nous sommes passés en 2015 à 44 millions d’euros pour ce pharaonique projet. Plus fort que Garcimore, cet exécutif qui décide pour nous. Le rire en moins.

Tout semble joué, entend-on parmi les résignés. Que nenni ! Le foncier n’est pas maîtrisé et il faudra exproprier. Et le droit, face aux contempteurs de la Loi Littoral, est pour nous. Une enquête publique aura lieu en 2015 pour dire si ce projet est d’utilité publique. Dites ce que vous pensez juste. Et vous serez entendus. C’est dans votre mobilisation autour de cette enquête cruciale que se jouera l’avenir de la presqu’île. Et pas dans de vains commentaires de maquette. Si nos forces se conjuguent, nous sauverons notre presqu’île.

A très bientôt.

JJ PASQUIER B SERRATE MC MISCIOSCIA J TORNIER C BOLY

www.plusbellemavie.org