Foire aux questions

Vous vous posez des questions, vous nous posez des questions… Nous vous devons des réponses !

En plus de la FAQ, notre programme est maintenant disponible ici

Comment s’est constituée la liste Plus Belle Ma Vie ?

Face à une ville qui se replie sur elle-même, qui oublie nombre de ses administrés, qui a perdu toute audace et qui se développe de manière anarchique, nous souhaitons proposer une autre voie. Celle d’une ville plus citoyenne, plus écologique et plus dynamique. Cette idée simple et ambitieuse a fédéré de nombreuses personnes de tous horizons, au-delà des clivages traditionnels. Et le nom ? Simplement parce que nous pensons que la vie peut être plus belle à Annecy-le-Vieux et que les Ancileviens le méritent.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Quelles sont les autres listes ?

Il n’y a que deux listes : « Plus Belle Ma vie à Annecy-le-Vieux », qui propose l’alternance et un nouveau souffle pour notre commune et celle de l’équipe sortante (Bernard Accoyer) en place depuis près de 25 ans. Le scrutin ne comportera donc qu’un seul tour, le 23 mars.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Quelles sont vos appartenances ? C’est une liste de gauche ?

Notre liste regroupe des centristes, des écologistes, des gens de gauche mais aussi plus de 50 % de candidats issus de la société civile. Nous sommes fiers d’affirmer nos convictions, mais nous nous retrouvons surtout sur un projet pour Annecy-le-Vieux qui dépasse les clivages traditionnels. Cela prouve notre capacité à rassembler et à travailler avec et pour tous les Ancileviens.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Quels sont vos engagements ? En quoi êtes-vous différents ?

Notre engagement principal est de donner un nouveau souffle à Annecy-le-Vieux. Nous voulons une politique qui informe les citoyens et construit les projets avec eux. Nous nous engageons à rompre définitivement avec 25 ans d’autocratie et un dernier mandat émaillé d’erreurs politiques (PLU) et des investissements disproportionnés (Parkings Vignières, projet de palais des congrès). Rompre, c’est proposer une politique du XXIème siècle. Nous avons signé la charte ANTICOR : pas de cumul des mandats, transparence, écoute citoyenne et reconnaissance de l’opposition. Si vous nous faites confiance, la présidence de la commission des finances sera proposée à l’opposition pour une absolue transparence des dépenses publiques. (http://www.anticor.org/nos-chartes-ethiques/municipales-2014/)

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Quels sont vos soutiens ?

Nos soutiens, c’est vous. Nous sommes soutenus par les Ancileviens qui viennent en masse aux réunions publiques, aux cafés-rencontres dans les quartiers, qui nous ouvrent leur porte et qui construisent ainsi l’avenir par leurs remarques et leurs propositions. Et nous sommes aussi soutenus par le Président de la Région Rhône-Alpes, par des Conseillers régionaux, communautaires, des responsables d’associations, des chefs d’entreprises… Demain, nous saurons mobiliser rapidement l’ensemble des réseaux utiles au développement de la commune car la confiance existe déjà.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Qu’est ce qui nous prouve que vous êtes compétents pour gérer notre commune ?

Les personnes en tête de liste ont déjà fait leurs preuves dans diverses instances et sont reconnues pour la qualité de leurs contributions. Certains siègent ou ont siégé au conseil municipal, dans l’éxécutif municipal ou dans des commissions de la communauté d’agglomération… Et comme pour tout projet les compétences nécessaires ont été identifiées et analysées : les personnes présentes sur la liste ont contribué activement à des commissions thématiques pour construire notre projet. Nous avons déjà pris en main les dossiers clefs de la commune.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Face à Bernard Accoyer, vous n’avez aucune chance !

Nous pensons qu’un projet citoyen, concerté, construit avec les Ancileviens et pour Annecy-le-Vieux a plus de poids qu’un homme, aussi connu et respecté soit-il. Nous pensons que ce sont les idées qui doivent l’emporter, pas les egos. Nous sommes convaincus que le temps de l’alternance est arrivé. Jamais une campagne n’avait réuni autant de gens dans les réunions publiques. C’est un signe que l’écoute citoyenne est une nécessité. Nous voulons qu’à l’avenir on parle plus d’Annecy-le-Vieux que de son Maire.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Pour ou contre le projet de centre de congrès à Albigny ?

Nous sommes pour la sanctuarisation des bords du lac et opposés à tout projet de construction nouvelle entre le lac et la première voirie. Nous sommes fermement opposés au projet de centre de congrès sur la presqu’ile d’Albigny et sommes pour l’ouverture du maximum d’espace de rivage aux promeneurs.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Etes-vous opposés à toute idée de centre de congrès ?

Le projet de centre de congrès proposé est inacceptable : défiguration des rives du lac, atteintes à la loi littorale, études de positionnement et de rentabilité insuffisantes aux conclusions totalement irréalistes. Pour autant, nous sommes favorables à une étude sérieuse et approfondie par la Communauté d’Agglomération des besoins en équipements nouveaux. Nous sommes contre les rêves de grandeurs de certains élus et pour le pragmatisme.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Quel est votre projet pour les bords du lac ?

Les bords du lac appartiennent aux habitants. Nous nous inscrivons en cela dans la vision portée par Bernard Bosson et dans la continuité de Jean Broccard, avec la promotion d’un usage familial des bords du lac. Nous voulons ouvrir le plus d’espace possible en bord de lac avec une modernisation des équipements, pour des plages et des parcs plus confortables et accessibles. Nous rendrons la villa Abeille aux ancileviens. Elle a coûté 4 millions d’euros, elle appartient aux ancileviens… Il en va de même de l’espace vert public qui l’entoure, qui sera ouvert à tous, à l’instar de l’Impérial voisin sur Annecy. Nous proposerons aussi d’autres acquisitions pour élargir l’espace public sur les bords du lac.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

J’ai entendu parler d’Albigny Plage, qu’est-ce que c’est ?

Albigny Plage est un projet à construire ensemble. Comment utiliser au mieux les espaces en bord de lac pour que tous les Ancileviens puissent se les approprier comme lieu de vie et de divertissement ? Nous imaginons d’agrandir les espaces et d’expérimenter le détournement de la circulation certains week-ends, afin de réserver le bord du lac aux piétons, cyclistes, joggeurs, artistes… La plage du XXIème siècle est à inventer ensemble. La villa abeille et son parc seront ouverts aux ancileviens.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Les hôtels de luxe c’est bon pour l’activité, pourquoi êtes-vous contre le projet d’hôtel à la place du garage Bocquet ?

Un permis de construire a été accordé par le Maire. L’hôtellerie est utile à une ville touristique comme la nôtre mais le foncier en bord de lac est rare, il doit être géré avec parcimonie et prioritairement pour des projets d’intérêt collectif et non des intérêts privés. Nous ne voulons pas transformer l’avenue du petit port en Croisette. Le confort de certains ne doit pas se faire au détriment de la qualité de vie de tous !

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Allez-vous arrêter de construire partout et n’importe comment ?

Nous avons alerté la municipalité actuelle sur les dangers du nouveau Plan Locale d’Urbanisme voté le 27 janvier 2012. Nous n’avons pas été entendus, pas plus que les Ancileviens, et nous devrons en gérer les conséquences. La priorité sera de réviser « sérieusement » le PLU afin d’éviter tout nouvel excès, et de gérer les conséquences de l’existant en termes de circulation, d’équipements collectifs… Nous allons donc arrêter de construire n’importe comment et définir une véritable politique urbanistique. Ce ne sont pas les promoteurs immobiliers qui doivent dicter le développement d’une commune.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

La municipalité actuelle a engagé une révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU), ce n’est pas suffisant ?

La révision générale du PLU était devenue une nécessité absolue : après 1 an et demi, 80% des possibilités de construire initialement prévues (en principe pour une dizaine d’années) avaient été consommées. Compte tenu du désastre occasionné par ce PLU imposé sans concertation par la municipalité actuelle ( 1149 logements prévus ou en cours d’instruction depuis 2012 et même 925 d’ores et déjà construits ou pour lesquels le permis de construire est accordé) : Oui il faut réviser le PLU. Et ne pas le faire au profit des seuls promoteurs et au détriment d’équipements collectifs essentiels et de logement aux prix accessibles. Notre révision de PLU sera sérieuse et concertée, à l’opposé de l’échec de la municipalité actuelle et de sa tentative de révision en urgence pour calmer le mécontentement légitime des ancileviens.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Quel projet pour les Carrés ? Le garage Peugeot et l’ECA vont partir, que proposez-vous sur ces espaces ?

Le Garage Peugeot doit quitter la commune et libérer un espace important en cœur de ville. L’ECA, malgré les dénégations d’un départ parues dans la presse, sait que le classement maladroit en zone UH1 du périmètre de l’école dans le PLU a démultiplié la valeur du foncier qui leur appartient ; les infrastructures actuelles, vieillissantes, sont surdimensionnées par rapport au nombre actuel d’élèves. Tout laisse à penser qu’un départ, à plus ou moins long terme, ne peut être écartée d’un revers de main. Nous sommes attachés au maintien de l’ECA et nous leur proposerons des pistes de mutualisation des équipements sportifs pour réduire leurs charges et les aider à se maintenir sur le site. Néanmoins, au cas où ils choisiraient le départ, nous proposerons le classement du site comme emplacement réservé à des équipements publics. Nous ouvrirons la réflexion, avec les habitants des Carrés notamment, sur le développement de ce quartier autour d’un équipement public, comme par exemple une médiathèque. Celle-ci pourrait s’intégrer avec quelques logements et commerces, et accueillir également un espace service public, et des locaux à destination des associations… En deux mots : un nouveau cœur de ville. Ce projet se fera avec les Ancileviens et en premier lieu les habitants actuels de ce quartier. Nous voyons cela comme l’opportunité de créer un véritable espace de vie nouveau dans notre commune.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Avez-vous un projet d’éco-quartier comme les autres communes de l’agglomération ?

Les quartiers des Illettes et du Petit Brogny auraient pu être de formidables éco-quartiers… Face au gâchis d’une urbanisation débridée, une priorité sera de rattraper les dégâts en améliorant l’existant… Le départ de Peugeot, engagera une réflexion globale sur le quartier des carrés. Il ne pourra être qu’éco-conçu sauf à poursuivre une politique datant des années 80…

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Quelle sera votre politique en matière d’urbanisme et de logements ?

Nous devons reprendre l’initiative publique en termes d’urbanisme. Celle-ci doit s’appuyer sur une réflexion préalable en matière de transports et ne pas répondre aux simples opportunités foncières dictées par les promoteurs. Le logement doit être accessible à tous et nous devons, à l’instar d’Annecy, imposer des quotas de logements aux prix accessibles dans les programmes neufs (ou de locaux à usages collectifs). Un plan d’ensemble doit être pensé (révision du PLU) et les équipements collectifs doivent être programmés en amont de manière prioritaire. Un quartier ne peut se développer sans école, salles de réunions, parcs, gymnases, lignes de bus, commerces… Des zones vertes doivent être préservées dans tous les quartiers. Nous poursuivrons un objectif réaliste d’aucun recours déposés suite aux permis de construire accordés, avec une politique préalable de concertation et de médiation.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

On circule de plus en plus mal ! Qu’allez-vous faire ?

La première chose que nous ferons sera de nous intéresser vraiment aux transports collectifs et doux : négociation avec la SIBRA et l’agglomération pour le développement des transports en communs, développement de vraies pistes cyclables (éclairées, balisées, sécurisées), incitations au covoiturage (notamment pour les frontaliers) avec des parkings relais… Avant de promettre des transports collectifs à haut-niveau de service, il faudrait peut-être déjà qu’il y ait des lignes de bus dans tous nos quartiers.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Mon quartier rencontre des difficultés particulières, que proposez-vous ?

Des quartiers comme les Illettes ou le Petit-Brogny ont été abandonnés, c’est inacceptable. Nous planifierons des équipements collectifs prioritaires pour que les gens puissent simplement « vivre » dans ces quartiers (c’est-à-dire scolariser leurs enfants, se rencontrer, se déplacer sans voiture…). Nous proposerons de municipaliser les routes privées dans les copropriétés qui le souhaitent, notamment quand celles-ci serviront à la desserte de nouveaux ensembles immobiliers (Exemple concret de la route le la minoterie, aux Illettes, dont la fréquentation à venir est évaluée à plus de 1200 véhicules jours, dans un avenir proche). De manière plus générale, nous constituerons des comités de quartier dont les représentants travailleront avec l’ensemble des élus et services de la municipalité afin que la politique se construise avec ceux qui vivent vraiment à Annecy-le-Vieux.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Jusqu’à présent, la commune était plutôt bien gérée, non ?

Les finances publiques sont maîtrisées. Des chiffres : 1499€ de dépenses/habitant pour la commune, c’est bien ; mais attention, celles de l’Agglomération doivent être ajoutées, soit 1214€/habitant en plus, soit un total de 2713€/ancilevien. Ce qui nous inquiète, ce sont les prévisions d’investissements démesurées sur l’agglomération et la certitude d’un déficit prévisionnel pour son exploitation. Comment équilibrer demain ? Equation impossible sans augmenter les recettes. Attention donc au chant des sirènes… De même, on ne peut pas parler de bonne gestion quand un PLU doit être révisé en catastrophe moins de deux ans après son entrée en vigueur, quand on dépense plus de 300.000 euros pour des arbres (sans compter les dépenses d’entretien à venir), quand il n’y a pas de plan d’investissement pluriannuel ou quand on engage la commune dans un projet de centre de congrès aberrant… Une gestion des investissements en montagnes russes, dont l’étiage arrive à point nommé pour chaque échéance électorale. Nous devons aussi prévoir l’avenir, et cela nécessite des investissements qui ont aujourd’hui pris beaucoup de retard. Quant à nous, nos projets sont chiffrés et nous n’augmenterons pas les impôts.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Avec tous vos projets, vous allez augmenter les impôts !?

Nous n’augmenterons pas les impôts, c’est un engagement que nous prenons et que nous tiendrons. Nos capacités d’investissement sont connues et nos projets ont été chiffrés. Des économies d’échelles sont possibles avec une meilleure intégration dans les projets d’agglomération (ce que l’équipe actuelle n’a jamais favorisé et semble découvrir aujourd’hui…), et par des programmes d’investissement conjoints. La maîtrise des finances publiques est compatible avec une gestion rigoureuse des investissements utiles pour l’avenir. Enfin, la présidence de la commission des finances sera proposée à l’opposition afin de garantir le contrôle des dépenses publiques.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

C’est quoi la charte ANTICOR que vous avez signée ?

Notre liste est la seule de l’agglomération à avoir ratifié cette charte. Elle nous oblige vis-à-vis des citoyens sur des points qui nous semblent essentiels : non cumul et limitation des mandats, bonnes pratiques de gestion, transparence, reconnaissance de l’opposition, participation citoyenne… http://www.anticor.org/nos-chartes-ethiques/municipales-2014/

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Cela fait 25 ans que les décisions sont prises sans nous… Qu’est-ce qui nous prouve que cela va changer ?

Depuis 6 mois, nous rencontrons les citoyens pour recueillir leurs avis. Depuis 2 mois nous organisons des réunions publiques pour évoquer des sujets essentiels (place de l’enfant, centre de congrès, culture, santé environnementale, urbanisme…). Ces réunions attirent de plus en plus d’Ancileviens et génèrent de nombreuses idées. Une étude sur internet a permis à 500 étudiants de l’Université de s’exprimer sur leur place dans la commune. Notre programme est le fruit de ces échanges. Il est construit par et pour les citoyens. C’est cette méthode que nous poursuivrons tout au long de notre mandat. Pendant cette campagne nous avons fait plus pour la participation et l’information citoyenne que la municipalité actuelle dans toute sa mandature.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

J’ai entendu parler de commissions de quartier, qu’est-ce que c’est ?

Dans chaque quartier, nous constituerons des comités de quartier dont les représentants travailleront avec l’ensemble des élus et services de la municipalité afin que la politique se construise avec ceux qui vivent vraiment à Annecy-le-Vieux. Cet espace de dialogue permettra à chaque Ancilevien de s’exprimer sur les besoins et les attentes de son quartier.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Sera-t-on mieux informé si vous êtes en responsabilités ?

Le site internet de la commune sera repensé pour que les informations soient accessibles à tous : compte-rendus des conseils municipaux, liste détaillée des subventions attribuées, tous les budgets et comptes administratifs de la commune avec des ratios de gestion comparables avec ceux des années précédentes. Un lien continu avec nos actualités sera proposé à tous ceux qui le souhaitent et nous laisserons à cet effet leurs coordonnées. La présidence de la commission des finances sera proposée à l’opposition, et un membre de l’opposition participera au comité de rédaction du bulletin municipal pour que votre journal soit un véritable journal d’information et non plus un moyen de propagande.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Comment allez-vous collaborer avec l’agglomération ? Comment réussirez-vous à vous faire entendre ?

En 2014, le conseil communautaire de notre agglomération comportera 56 membres, dont 7 ancileviens. Lors du dernier mandat, nous avons siégé dans diverses commissions de l’agglomération. Nous sommes soutenus par nombre de conseillers communautaires et connaissons bien les dossiers clefs de l’agglomération. Une véritable coopération avec l’agglomération sera construite pour rompre définitivement avec la politique d’ostracisme actuelle qui isole notre commune.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Que pensez-vous de la réforme des rythmes scolaires ? Que proposez-vous ?

La réforme des rythmes scolaires est prévue par la loi et il nous appartient de la mettre en œuvre au niveau local. Nous pensons qu’il est de notre devoir d’en faire une opportunité de réussite pour tous et qu’elle nécessite d’écouter les parents, les spécialistes de l’éducation et l’ensemble des acteurs. L’équipe actuelle a fait le choix de balayer d’un revers de manche les propositions des associations de parents d’élèves, nous ferons tout le contraire pour réussir cette réforme locale. Nous reprendrons dès la rentrée 2015 les volontés exprimées par 78% des parents lors de leur propre enquête. Nous proposerons une offre diversifiée d’activités périscolaires, en nous appuyant sur la richesse associative existante de notre ville et en rémunérant correctement les acteurs mobilisés. Car nous pensons que les enfants d’Annecy-le-Vieux doivent avoir une vraie place dans leur ville et qu’ils méritent mieux que les calculs comptables actuels.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

 

Pourquoi un projet de médiathèque ?

Une ville de 20000 habitants mérite un espace culturel ambitieux. C’est un de nos projets phare qui viendra compléter les équipements de l’agglomération. Nous imaginerons avec les habitants une médiathèque du XXIème siècle qui soit un lieu de culture, d’échange, de convivialité, de rencontre. Nous proposerons sur site une librairie et pourquoi pas un salon de thé. Les ancileviens aiment la culture, nous aussi. Les bibliothèques des Tilleuls et des Pommaries seront maintenus en équipements satellites, déchargées de la gestion administrative et ainsi plus disponibles pour le contact avec les lecteurs. Les attentes sont grandes, le retard pris ces dernières années est intolérable. Annecy-le-Vieux, seule ville de France de plus de 20000 habitants à ne pas avoir de médiathèque… La municipalité en place se découvre une ambition culturelle à l’approche des élections : les Ancileviens ne sont pas dupes.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Quelle sera votre politique culturelle ?

Déjà, nous aurons une politique culturelle… ce qui sera un changement essentiel dans la vie de la commune. Nous souhaitons une politique culturelle intégrée à celle de l’agglomération, afin d’optimiser les moyens et inciter les habitants des autres villes de l’agglomération à venir à Annecy-le-Vieux. Nous souhaitons ensuite que la culture soit présente dans tous les quartiers et à destination de tous. Le point central d’animation sera une médiathèque complétée par des actions de terrain dans chaque quartier.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Il y a déjà la MJC et de nombreuses associations, plus tout ce qu’on trouve à Annecy, ce n’est pas suffisant ?

La MJC est une des plus actives de la région, il faut la soutenir beaucoup plus qu’elle ne l’est à l’heure actuelle. Les associations font un travail extraordinaire, mais la culture d’une commune de 20000 habitants ne peut reposer exclusivement sur le bénévolat. Annecy-le-Vieux doit prendre sa place dans la communauté d’agglomération et proposer une offre de proximité, complémentaire et enrichissante. Les ancileviens aiment la culture, nous aussi.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Les infrastructures sportives saturent, que proposez-vous ? Allez-vous construire une piscine, un nouveau gymnase ?

Sans plan d’investissement pluriannuel, la commune a pris beaucoup de retard. Les immeubles poussent, les infrastructures sportives stagnent et les Ancileviens trinquent… Au-delà de la rénovation du gymnase du Bray qui est déjà programmée et financée, nous proposerons la mise à niveau et l’optimisation d’équipements existants dans le cadre de partenariats publics-privés. Concernant la piscine, nous solliciterons l’agglomération mais aussi d’autres communes du bord du lac et des alentours d’Annecy-le-Vieux pour co-investir avec nous. Notre commune ne peut en effet pas assumer seule un tel investissement. Si une volonté commune se dégage nous porterons ce projet qui bénéficiera à tous. Nous avons en effet conscience, nous, que tous les ancileviens n’ont pas de piscine dans leur jardin…

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Le campus universitaire semble peu intégré aujourd’hui. Que faire ?

Le campus universitaire est isolé. L’enquête que nous avons effectuée auprès de 500 étudiants montre qu’ils se sentent exclus et mal venus. C’est inacceptable. Pour la première fois, grâce à nous, ils ont eu la parole, et nous les avons entendus. Il nous faudra travailler avec la SIBRA pour améliorer les transports, avec le Crous pour développer les logements étudiants (la dernière résidence étudiante Crous construite date de 2006…),et l’ensemble des acteurs pour qu’ils trouvent la place qui leur revient et puissent contribuer à la vie de la commune. Cette énergie a été gâchée pendant tant d’années… nous la mobiliserons.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

On dit que c’est pollué Annecy-le-Vieux… Que répondez-vous ? Que proposez-vous ?

La pollution dans l’agglomération annecienne est une réalité. L’impact en termes de santé est potentiellement préoccupant, notamment la qualité de l’air, lors des périodes prolongées sans précipitations. Au niveau local la priorité sera d’effectuer les mesures et de rendre les résultats publics : Champs électromagnétiques, électro-smog, qualité de l’air… Le principe de précaution s’‘appliquera et nous n’hésiterons pas à évoquer les sujets qui fâchent avec les Ancileviens et les partenaires de l’agglomération. L’équipe actuelle entretient l’illusion que tout va bien dans le meilleur des mondes, ce n’est pas notre vision de la politique.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Et le bruit ?

De toutes les formes de pollution qui touchent notre commune, la pollution sonore est une de celles sur lesquelles nous pouvons agir directement. Ce n’est pas en ajoutant à la va-vite des ralentisseurs suite à la plainte de riverains (absolument inconfortables pour qui doit utiliser ces voiries) que l’on résout sérieusement les problèmes. Revêtements moins bruyants, médiations, sensibilisation, police municipale plus présente sur le terrain, arrêt des dérogations aux chantiers pour que le samedi redevienne une journée calme… chaque solution doit être envisagée avec attention. Encore faut-il connaître les quartiers et les habitants pour faire les bons choix…

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

L’insécurité augmente dans notre commune. Qu’allez-vous faire ?

Nous sommes unis dans la volonté de prévenir les actes d’incivisme et de délinquance et d’assurer à nos concitoyens le droit à la sécurité et à la tranquillité. Les cambriolages, notamment, ont augmenté de manière sensible ces dernières années (6,26%, en dessus des moyennes nationales). La police municipale doit être plus présente sur le terrain et encore mieux collaborer avec la gendarmerie. Nous recentrerons la police municipale sur ses missions prioritaires pour qu’elle soit à vos côtés, et nous étudierons la faisabilité d’une extension de ses horaires de travail. Les actions de proximité doivent être développées et un véritable « conseil local sécurité prévention » devra siéger régulièrement et de manière transparente.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Les caméras de vidéo-surveillance c’est une bonne idée non ?

Le programme de vidéo-surveillance a été déployé de manière précipitée à l’approche des élections sans la moindre concertation avec les riverains. Plusieurs commerçants s’inquiètent de l’image négative que cela renvoie de leur quartier aux yeux de tous. Des caméras peut-être, mais à installer en concertation avec les gens du quartier et en complément d’autres actions, avec une «Charte pour une utilisation démocratique de la vidéosurveillance » (Projet ville et vidéo surveillance du Forum Européen). Les caméras ne sont pas une réponse en soi et doivent trouver leur place dans le cadre d’un véritable plan pour la tranquillité publique.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Les quartiers sont éloignés les uns des autres, comment créer du lien ?

La commune d’Annecy-le-Vieux est étendue, et la question du lien dans et entre les quartiers aurait dû être une préoccupation centrale du Plan Local d’Urbanisme (PLU) avec le résultat que l’on sait : plus de béton sans concertation. Cette question du lien entre les quartiers sera centrale dans la révision du PLU et de nos actions sur les transports. Au-delà, la politique culturelle visera à développer les liens entre habitants et entre générations. Créer du lien, c’est avant tout créer les occasions de se rencontrer.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Annecy-le-Vieux est-elle encore une commune rurale ?

Annecy-le-Vieux est et doit rester une commune de tradition rurale, même si elle est aujourd’hui en taille la 4ème commune du département. La préservation des terres agricoles est un principe sur lequel nous ne transigerons pas. Il nous semble intéressant également de faciliter l’accès des Ancileviens aux produits de la ferme (amap, circuits courts d’approvisionnement…) et à des jardins partagés.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Quelle est la place pour nos ainés dans votre projet ?

Les séniors et les anciens doivent être plus associés à la vie de la commune. Un conseil des anciens sera créé et nous souhaitons voir les anciens participer activement à la vie des écoles, aux actions culturelles, aux actions de prévention… Nous les solliciterons donc en ce sens sur l’ensemble des actions de la commune. Une centenaire d’Annecy-le-Vieux nous soutient et signifie par son engagement que la voie que nous proposons elle la bonne.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Il ne se passe pas grand-chose, comment recréer de la vie ?

En permettant à la vie de s’exprimer… Redonner l’initiative aux Ancileviens, créer des espaces pour que la vie associative, culturelle, sportive, étudiante, puisse s’épanouir, et soutenir vraiment les initiatives citoyennes.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Le parc d’activité des Glaisins semble en perte de vitesse… ! Comment soutenir l’emploi ?

Le parc d’activité des Glaisins jouit d’un emplacement privilégié, mais semble végéter. Il doit retrouver un nouveau souffle. Géode (association en charge de la coordination des entreprises sur les Glaisins) doit avoir plus de poids dans la vie du parc (notamment au profit des PME) et les liens avec l’Université (la recherche notamment) doivent être développés. Soutenir l’innovation, faciliter la vie professionnelle en renforçant les services et les équipements partagés. Voilà comment rendre à nouveau attractif cet espace. L’emploi doit également être soutenu par des actions de proximité (développement du point emploi) ou la promotion et la valorisation de nouvelles formes d’organisation du travail (scops…). L’ensemble sera complété par des actions volontaristes sur le développement des industries de recyclage des produits de haute technologie. Ces emplois verts sont une réalité en devenir, Annecy-le-Vieux peut et doit développer une place de 1er plan dans l’agglomération.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Je suis Frontalier, de plus en plus d’ancileviens travaillent en Suisse… Quelle est la place des frontaliers à Annecy-le-Vieux ?

La place des frontaliers est essentielle à notre développement. Il est de notre responsabilité d’ouvrir Annecy-le-Vieux sur le grand Genève et de faciliter la vie des frontaliers. De nombreux frontaliers sont présents sur notre liste, c’est le signe de leur volonté de s’inscrire dans la vie et le développement de notre commune. Nous avons commencé à travailler avec eux et nous continuerons. La conférence que nous avons organisée le 13 février dernier « les frontaliers, une chance pour Annecy-le-Vieux ! » est une illustration concrète de cette volonté.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Beaucoup de petits commerces ferment. Annecy-le-Vieux devient une ville dortoir.

Le développement des commerces dans les quartiers est un enjeu majeur. Encore faut-il que des lieux soient disponibles pour accueillir des commerces dans les quartiers « dortoirs » (Illettes, petit-Brogny…) et que les transports permettent d’y accéder. La question du commerce est directement liée au schéma d’urbanisme. Nous proposerons également des partenariats afin que la future médiathèque puisse accueillir une librairie, un salon de thé… Nous mènerons une politique active de préemption urbaine, pour le maintien et le développement des commerces de proximité.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire

Il y a des fermes sur la commune, sont-elles vouées à disparaitre ?

La préservation des terres agricoles est un principe sur lequel nous ne transigerons pas. Nous accompagnerons également tous les projets de développement d’une agriculture de proximité et de haute qualité (transition vers le BIO, circuits courts de distribution…). Là encore, ce n’est pas en poursuivant une politique du passé que nous construirons l’avenir.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire