Le Garage Peugeot doit quitter la commune et libérer un espace important en cœur de ville. L’ECA, malgré les dénégations d’un départ parues dans la presse, sait que le classement maladroit en zone UH1 du périmètre de l’école dans le PLU a démultiplié la valeur du foncier qui leur appartient ; les infrastructures actuelles, vieillissantes, sont surdimensionnées par rapport au nombre actuel d’élèves. Tout laisse à penser qu’un départ, à plus ou moins long terme, ne peut être écartée d’un revers de main. Nous sommes attachés au maintien de l’ECA et nous leur proposerons des pistes de mutualisation des équipements sportifs pour réduire leurs charges et les aider à se maintenir sur le site. Néanmoins, au cas où ils choisiraient le départ, nous proposerons le classement du site comme emplacement réservé à des équipements publics. Nous ouvrirons la réflexion, avec les habitants des Carrés notamment, sur le développement de ce quartier autour d’un équipement public, comme par exemple une médiathèque. Celle-ci pourrait s’intégrer avec quelques logements et commerces, et accueillir également un espace service public, et des locaux à destination des associations… En deux mots : un nouveau cœur de ville. Ce projet se fera avec les Ancileviens et en premier lieu les habitants actuels de ce quartier. Nous voyons cela comme l’opportunité de créer un véritable espace de vie nouveau dans notre commune.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire