Des quartiers comme les Illettes ou le Petit-Brogny ont été abandonnés, c’est inacceptable. Nous planifierons des équipements collectifs prioritaires pour que les gens puissent simplement « vivre » dans ces quartiers (c’est-à-dire scolariser leurs enfants, se rencontrer, se déplacer sans voiture…). Nous proposerons de municipaliser les routes privées dans les copropriétés qui le souhaitent, notamment quand celles-ci serviront à la desserte de nouveaux ensembles immobiliers (Exemple concret de la route le la minoterie, aux Illettes, dont la fréquentation à venir est évaluée à plus de 1200 véhicules jours, dans un avenir proche). De manière plus générale, nous constituerons des comités de quartier dont les représentants travailleront avec l’ensemble des élus et services de la municipalité afin que la politique se construise avec ceux qui vivent vraiment à Annecy-le-Vieux.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire