Nous n’augmenterons pas les impôts, c’est un engagement que nous prenons et que nous tiendrons. Nos capacités d’investissement sont connues et nos projets ont été chiffrés. Des économies d’échelles sont possibles avec une meilleure intégration dans les projets d’agglomération (ce que l’équipe actuelle n’a jamais favorisé et semble découvrir aujourd’hui…), et par des programmes d’investissement conjoints. La maîtrise des finances publiques est compatible avec une gestion rigoureuse des investissements utiles pour l’avenir. Enfin, la présidence de la commission des finances sera proposée à l’opposition afin de garantir le contrôle des dépenses publiques.

Venez en débattre avec nous en laissant un commentaire