La Commission d’Appels d’Offre de la commune nouvelle se réunit très régulièrement, tous les 15 jours, à la mairie d’Annecy.

Le 28 septembre et le 12 octobre, l’ordre du jour de ces commissions a porté sur la rénovation de l’ancienne MJC des Carrés, rebaptisée « Maison des Carrés ». Les travaux vont enfin commencer le premier novembre, mais promesse est faite ( faut-il croire en ce type de promesse?) que la rentrée 2018 pourra se faire dans les locaux neufs.

Le chantier a pris du retard, car les appels d’offre pour les entreprises qui devaient intervenir ne sont partis qu’en août 2017. Un silence intrigant s’est fait quand j’ai cherché à comprendre pourquoi si tardivement? Il semble qu’on attendait des subventions de l’ADEME avant de boucler les appels!

Du coup, fin septembre, il manquait beaucoup de propositions et il était difficile de faire jouer la concurrence entre les entreprises. Les coûts préalablement estimés allaient être largement dépassés. La commission a choisi de lancer les travaux les plus urgents, désamiantage et déconstruction, dans un premier temps. Les services techniques ont relancé les appels d’offre.

Le 12 octobre la séance a été un peu longue car il fallait décider l’attribution des lots et surtout constater qu’il fallait un peu rogner sur le projet architectural!  On peut espérer que le chantier avance au mieux, et qu’on ne connaitra pas aux Carrés les déboires et dépassements financiers rencontrés dans le parking souterrain de Bonlieu, ou bien pour la cuisine centrale!

Dans cette commission (comme dans les autres, sans doute), on prend conscience des impacts économiques de la fusion des communes. Le projet de rénovation des Carrés s’inscrit dans un ensemble de chantiers repris et gérés par les services techniques d’Annecy. Les décisions sont menées rondement, les négociations avec les entreprises sont beaucoup plus fermes. Madame Scotton, Présidente de la commission, mène les discussions tambour battant. Les investissements sont impressionnants!

Il est encore difficile de mesurer si des économies sont réalisées par cette réunion de communes, mais ces investissements si attendus sur  » Les carrés » sont enfin engagés.

Bénédicte Serrate.